Histoires de pouvoir – vol.4 – Castaneda

Catégorie : Étiquettes : , , ,

Castaneda déploie les ailes de sa perception et franchit les portes de l’inconnu, pour lequel il n’y a plus d’explication. Car malgré tous les éclaircissements, les actions merveilleuses des sorciers ne seront pour le lecteur que des histoires, des «histoires de pouvoir».

Histoires de pouvoir – vol 4 – Castaneda

FOLIO – Prix public : 10.90€

10.90

Description

Sur une place publique de la ville de Mexico, un homme agonise sous les yeux de Castaneda et de don Juan ; sur une autre place, le présage attendu par le disciple se présente sous les traits d’une belle jeune femme, à la tombée de la nuit. Parcs urbains encombrés de passants et de badauds, marché, restaurant, compagnie d’aviation, tels sont les cadres choisis par le «maître», habillé en citadin, pour libérer progressivement son disciple des contraintes de la raison et pour lui faire assumer pleinement sa condition de «guerrier».

Confronté à des expériences inexplicables mais convaincantes, Castaneda franchit les étapes qui séparent le «guerrier» de «l’homme de connaissance». À la fin du récit, quand don Juan dévoile l’explication des sorciers, en analysant les principales expériences que l’auteur avait vécues dans les précédents ouvrages, l’apprenti deviendra sorcier lui-même, dans un dénouement terrifiant et surprenant.

Castaneda déploie les ailes de sa perception et franchit les portes de l’inconnu, pour lequel il n’y a plus d’explication. Car malgré tous les éclaircissements, les actions merveilleuses des sorciers ne seront pour le lecteur que des histoires, des «histoires de pouvoir».

Histoires de pouvoir – vol 4 – Castaneda

FOLIO – Prix public : 10.90€

A PROPOS DE L’AUTEUR : De nombreux doutes sont émis sur l’identité de Carlos Castaneda. Il déclarait être né au Brésil, à Sao Paulo. Mais les documents officiels de l’immigration attestent qu’il est né à Cajamarca, au Pérou. Il grandit au Pérou en traversant de difficiles moments, comme la mort de sa mère. A partir de 1960, il suit des études d’anthropologie à l’UCLA.

Au cours d’une expérience, il rencontre un indien de la tribu yaqui, Don Juan Matis. Très impressionné par le chaman, Castaneda décide d’en devenir l’élève. L’étudiant apprend les diverses techniques de sorcellerie. Docteur en anthropologie à l’université de Los Angeles en 1970, Castaneda publie de nombreux livres traitant des pratiques des sorciers chamans, ainsi que de l’usage des drogues hallucinogènes.

A la fin des années soixante et pendant les années soixante-dix, ses ouvrages rencontrent un grand succès, notamment auprès du mouvement hippie. Souvent très controversé, Carlos Castaneda doit affronter les foudres de certains auteurs qui l’accusent de n’avoir écrit que des fictions. Après sa mort, de nombreux doutes sont jetés sur la validité de ses propos, et ses expériences et aventures auprès de Don Juan restent très mystérieuses.

 

Les derniers articles par Collectif La Passerelle (tout voir)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

×

Panier

Copyright 2012 – 2020 © Projet La Passerelle All rights reserved
La reproduction entière ou partielle des textes et des images contenus dans nos articles est soumise à restriction
1 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez1