Tristes tropiques – Claude Lévi-Strauss

Catégorie : Étiquettes : , ,

Je viens de le relire. Quelle actualité ! Quelle tristesse aussi ! La tristesse de ce monde disparu mais surtout la tristesse de voir qu’un outil merveilleux comme l’ethnologie, la sociologie ne servent à présent qu’à justifier notre médiocrité alors qu’il pourrait servir à objectiver, comprendre, vraiment, et nous faire TOUS grandir. Au delà de l’ethnologie Lévi-Strauss parle des Humains, les blancs en bottes et bermuda, les cuivrées en pagne et sagaie et au milieu, sous nos pieds, la nature et la Vie.

Tristes Tropiques – Claude Lévi-Strauss

Pocket / Terre humaine – Prix public : 7.90€ – édition : 2001

7.90

Description

Je viens de le relire. Quelle actualité ! Quelle tristesse aussi ! La tristesse de ce monde disparu mais surtout la tristesse de voir qu’un outil merveilleux comme l’ethnologie, la sociologie ne servent à présent qu’à justifier notre médiocrité alors qu’il pourrait servir à objectiver, comprendre, vraiment, et nous faire TOUS grandir. Au delà de l’ethnologie Lévi-Strauss parle des Humains, les blancs en bottes et bermuda, les cuivrées en pagne et sagaie et au milieu, sous nos pieds, la nature et la Vie.

Tristes Tropiques – Claude Lévi-Strauss

Pocket / Terre humaine – Prix public : 7.90€ – édition : 2001

Pourquoi et comment devient-on ethnologue ? Comment les aventures de l’explorateur et les recherches du savant s’intègrent-elles et forment-elles l’expérience propre à l’ethnologue ? C’est à ces questions que l’auteur, philosophe et moraliste autant qu’ethnographe, s’est efforcé de répondre en confrontant ses souvenirs parfois anciens, et se rapportant aussi bien à l’Asie qu’à l’Amérique.

Plus encore qu’un livre de voyage, il s’agit cette fois d’un livre sur le voyage. Sans renoncer aux détails pittoresques offerts par les sociétés indigènes du Brésil central, dont il a partagé l’existence et qui comptent parmi les plus primitives du globe, l’auteur entreprend, au cours d’une autobiographie intellectuelle, de situer celle-ci dans une perspective plus vaste : rapports entre l’Ancien et le Nouveau Monde ; place de l’homme dans la nature ; sens de la civilisation et du progrès.

Claude Lévi-Strauss souhaite ainsi renouer avec la tradition du « voyage philosophique » illustrée par la littérature depuis le XVIe siècle jusqu’au milieu du XIXe siècle, c’est-à-dire avant qu’une austérité scientifique mal comprise d’une part, le goût impudique du sensationnel de l’autre n’aient fait oublier qu’on court le monde, d’abord, à la recherche de soi.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tristes tropiques – Claude Lévi-Strauss”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier

5 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez5