La tendinite chronique fait des ravages ! Silencieusement, sans que personne n’y fasse vraiment attention, elle nous amène calmement mais sûrement jusque dans un hôpital et une table d’opération … En général les « tendinites » sont dues à une acidité de l’organisme. Cette acidose générale est comme souvent multi factorielle. Je reviendrai dessus dans le chapitre suivant. Cette acidose générale se porte sur les tissus ligamentaires mais pas seulement. On peut dire qu’elle est à la base de 70% des pathologies de nos pays « riches » que je préfère nommer les pays « gras ». La proposition de protocole suivante pour réduire les sensibilités (ou douleurs) dues à une tendinite chronique peut sembler lourde mais au final elle fonctionne relativement très bien.

Origine de ce protocole :

J’ai la chance, et lui la malchance, d’avoir un frère qui a une faiblesse ligamentaire depuis son adolescence. Comme nombre de personnes … Il n’a rien fait. Tant que tout va pas trop mal on a tendance à se dire ça va passer. Oui mais voilà, ça ne passe pas ! Les tendons curieusement ne vont pas gagner en élasticité en vieillissant, bien au contraire. Au final on se retrouve à 50 ans pour les non sportifs et à 40 pour les sportifs (mon frère) assis dans un fauteuil roulant et en route pour l’hosto … Comme ça fait super mal, mais là c’est déjà trop tard, on prend le sérum de quinton, les granules et on écoute les conseils …Un mois plus tard on appelle Renaud en disant wahou ca marche hyper bien ton truc ! Oui je sais mais t’es un gros con parce que ça fait 10 ans que je te dis de faire ça ! Pour lui, mon frère, comme pour trop de mes patients, le mal est déjà fait et la dégradation tissulaire est déjà là …

Quelques sources d’acidose chronique :

L’alimentation bien sûr. Trop de viande, trop de blé, trop d’alcool, de café, de sucre, de lait, de clope, de coke, oups là je m’égare. Bon vous avez compris, un peu trop de toxiques qui sont certes gustativement super sympa mais pas vraiment essentiels au corps. Premier changement donc, mangez mieux, moins, plus varié et surtout BUVEZ !

Mais attention à ne pas tomber dans l’extrême du « je mange pour ne pas tomber malade » car à coté de l’aspect alimentation, le second pôle d’acidose (et très souvent aussi le premier) c’est …

Le psychisme et l’alimentation émotionnelle : Un boulot de merde, dans une vie de merde, dans une famille de merde … l’ennui, la peur, le stress des factures, du lendemain, le stress dû à l’ennui ou à l’inverse les gens à la limite du burn out, ceux toujours en train de courir … « Attention chérie ça va couper » pour citer la réplique culte de « la cité de la peur ». Alors on ne peut pas toujours changer son patron, son conjoint, sa famille et autres. En tout cas les changer d’un claquement de doigt. Souvent il est plus simple, pas plus facile, de se changer soi. C’est pas facile mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Allez voir …

  1. Un orthopédiste/ podologue et faites vous faire des semelles !!!  Et attention, pas juste des talonnettes ou des trucs achetés tout faits. Non des vraies semelles où on vous prend les empreintes et tout le toutim. Voilà vous commencez déjà à râler.
    Pourquoi : il est fort probable que vos soucis de genoux soient, pour la partie physiologique, dûs à un problème de cheville et de contact au sol. Sur une base, une fondation, un peu cabossée vous pouvez aller voir le meilleur osteo du monde, son travail ne tiendra pas 3 semaines. Par contre si vous changez vos appuis au sol de manière contraignante (les semelles) et permanente là son travail va tenir.
  2. Un osteopathe « mécanicien » en gros pas un « bon » osteo mais vraiment un garagiste. Sur ce coup là on se fout du MRP et autres subtilités. Ça viendra après. La tendinite chronique c’est souvent dû à un verrouillage originel, si on l’attaque directement depuis le fond … on met trop l’équilibre psycho émotionnel de la personne en jeu donc ça bloque immédiatement. Alors commençons par le plus accessible, le genou. Le travail sur la structure de surface va gentiment grignoter sur les structures plus profondes.

Les petites granules

Bon ça n’a d’homéopathie que le nom. Je vous raconterai un jour l’Homéopathie. Mais c’est un système D qui fonctionne très souvent.

  1. Ledum palustre + Ruta graveolens 5 ch. Les deux, tous les matins et en fin de journée en finissant le travail. 5 jours par semaine. Chaque fois trois granules des deux. A faire pendant un mois
  2. Ledum Palustre 15ch trois granules le 1er et le 15 de chaque mois pendant trois mois. Si vous êtes suivi par un Homéopathe (avec un vrai beau grand H) il donnera un produit de fond sûrement plus judicieux.

Nutrition :

En plus des changements alimentaires évidents. Moins de sucre, alcool, café, viande, lait, blé … Voyez les détails avec votre thérapeute. Le plasma marin de Quinton est non seulement utile mais j’ai envie de dire indispensable !

  1. Boire 1 Litre 1/2 d’eau MINIMUM par jour, choisir une eau peu minéralisée (mont roucous, volvic, reine des prés, montcalm)
  2. Dans ce 1 L 1/2 d’eau rajouter 5 cuillères à soupe de serum de quinton (voir lien) pendant 2 semaines
    PUIS passer à 6 c à soupe la semaine 3
    7 c à soupe la semaine 4
    8 c à soupe la semaine 5
    9 c à soupe la semaine 6
    Et 10 c à soupe la semaine 7
  3. Répéter la semaine 7 pendant encore un mois

>> achat au litre de Serum de quinton sur CBS.fr

Mais aussi

Des pratiques qu’on peut faire chez soi comme certains Yoga / Tai Qi ou Qi Gong. Mais attention ! Ces pratiques en occident sont bien souvent mal comprises, des fois par les enseignants et trop souvent par les pratiquants : Ce n’est pas un sport ! Il n’ y a vraiment rien à gagner ! Toucher ses pieds jambes tendues ça ne sert à rien !

Le Yoga et ses frères et soeurs sont des pratiques de méditation active. Et la méditation « ne sert à rien » ! Le gars qui arrive avec un diplôme de big balèze de la médit … perso je pars en courant très loin. C’est la plongée en vous même dans les sensations qui va vous aider, vous ressourcer, vous sortir de votre état de stress. Les exercices ne sont là que comme un outil de travail, pas plus !

 

Pour aller + loin

Il faut comprendre une chose. Comme souvent la tendinite chronique n’est qu’une expression d’un blocage. Ce blocage sur des zones articulaires est toujours hautement symbolique et reflète un vide et un excès. Après à vous de voir, de trouver où et pourquoi mais surtout comment rétablir le flux entre le dessus et le dessous de l’articulation qui est touchée. La tendinite chronique ne touche pas à la structure (les os) mais simplement à votre manière de réagir à un événement extérieur.

Vous pouvez aussi vous arrêter à l’aspect simplement technique de la tendinite chronique. Partir du principe que votre méchant corps est trop nul pour suivre votre mode de vie tout à fait idéal que vous, votre mental, votre je a décidé d’imposer parce que c’est comme ça et pas autrement. En gros vous voyez ce que vous voulez faire des informations de mal-vivre, mal-être, mal à dire que vous envoie votre corps.

Tendinite chronique c’est pas une fatalité

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci merci merci!! c’est cool d’avoir toutes ces infos 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Font Resize
Contrast
×

Panier