Oh une luciole qui vole

je voulais crier « regarde »

mais j’étais seul.

Taïgi, dans Paroles du Japon, éd Albin Michel

L’escargot

n’accorde pas un regard

à l’oeillet.

Issa, dans Paroles du Japon, éd Albin Michel

Devant le soleil couchant

il ne s’émerveille pas

l’épouvantail.

Shirao, dans Paroles du Japon, éd Albin Michel

Ecouter le podcast

Abonnez vous à nos podcasts !

Le regard intérieur

Tous ces textes nous parlent de regard. C’est quand même fou ce besoin qu’on a tous du regard de l’autre. Pour se sentir exister. Pour s’autoriser à être, vivre, ressentir.

Comme si la joie ne pouvait exister sans personne pour la partager ! Comme si la beauté naissait uniquement quand quelqu’un d’autre confirmait « oh oui, c’est beau, je suis d’accord ! »

Et c’est pareil pour nous même. Nous ne pouvons être fiers de nous que si quelqu’un d’extérieur valide le fait que oui, c’est bien ce qu’on fait. Ou non, c’est maaal ! Au delà même de la fierté, nous ne pouvons vivre que si quelqu’un nous regarde.

Et si, enfin, on vivait pour nous. Si le regard qui rassure, qui autorise, qui valide, on le trouvait en nous.

Ai-je vraiment besoin que quelqu’un goûte à mon plat pour savoir si c’est bon ? Comment je le trouve, moi ?

Le soleil, les plantes, les animaux, ne se demandent pas si on les regarde, si on les trouve beaux, forts et super intéressants. Ils sont. Simplement. Ils sont.

Alors nous aussi, soyons. Donnons enfin un peu de crédit à celui qui ne nous a jamais abandonné, qui chemine à nos côtés jour après jour, sans faillir. Celui qui nous aime, quoi qu’il advienne, quoi qu’on fasse.

Il est là, en nous, en permanence, et pourtant on passe notre temps à le nier, à l’humilier, à le rejeter.

Vous ne voyez pas qui c’est ? Cet ami fidèle et précieux ? Vraiment pas ?

Alors mettez vous face à un miroir et regardez le. C’est vous, juste vous.

Je vous souhaite à tous une très belle année 2019.

Au hasard Balthazar, un nouveau rendez vous sur la passerelle. Chaque semaine, je vous lis un extrait choisi au hasard d’un livre pris au hasard. Il n’y a pas de hasard, tout est magie, tout est enseignement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haïkus du Japon – Le regard intérieur
×

Panier