Desserrer toutes les radicelles qui nous contraignent

Lâcher toutes les racines qu’on retient à pleine main, toutes les racines auxquelles on s’agrippe parce qu’on croit que la vie c’est ça.

Faire un pas, un pas après l’autre hors de nos constructions branlantes.

Ces constructions qu’on croit faites d’acier trempé, d’acier inoxydable, imputrescible, éternel.

Hahahaaaaa

Un souffle les fait vaciller….

Notre souffle les fait chanceler.

Notre souffle les fait ployer.

Franchissons le seuil qui nous mène à la vie

Cet article a 1 commentaire

  1. Je trouve ton dessin juste superbe
    ca me fait chaud au coeur de te retrouver sur des dessins « de l’instant »
    Prend soin de toi poulette

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier