Ce matin, en attendant que la carte de la semaine veuille bien sortir, le premier oiseau du printemps a chanté. Un chant mélodieux qui remplissait tout l’espace de la place encore déserte. Qui l’a entendu ? Qui lui a prêté autant d’attention qu’à la pleine lune de sang médiatisée et médiatique ? L’EVEIL que propose cette carte du tarot d’OSHO parle exactement de ça. Ouvrir nos yeux, nos oreilles et l’ensemble de nos sens à la magie du quotidien.

eveil tarot osho

EVEIL à la magie du quotidien

On retrouve la carte de l’ EVEIL quelques mois plus tard. Depuis le 19 Novembre 2018, qu’est-ce qui a vraiment changé ?

Pas de flagellation aujourd’hui, juste de l’observation. La culpabilisation, on sait tous faire. Ca n’a jamais servi à rien mais par contre on maîtrise vachement bien le sujet.

Alors cette semaine on va juste faire un bilan, sincère, neutre, sans jugement, de soi-même mais aussi du monde qui nous entoure. Le monde des « zumains » mais aussi celui de la Nature !

Abre los ojos compadres !

Pour le bilan entre humains, je vous laisse « ex-æquo avec vous même », comme disait Guy Bedos à l’époque où il était drôle.

Je voudrais surtout que vous ouvriez vos yeux, vos narines, vos peaux, vos oreilles, vos cerveaux et vos coeurs cette semaine. Pour ça nous avons un Maître avec un grand M qui nous accompagne au quotidien : LA NATURE !

Sentez-vous la lumière différente ? Avez-vous pris conscience que l’énergie remonte, que les jours rallongent ? Qui parmi vous, mes fidèles lecteurs, a fait attention à cette lumière un peu blafarde du printemps naissant ? Et qui parmi vous en a tenu compte dans son quotidien pour retrouver l’espérance printanière ?

Avez-vous vu la naissance des bourgeons le long des bois morts de vos rosiers ? Vous êtes-vous arrêté un seul instant devant la première pervenche en bouton ou les étoiles éclairant les nuits froides de la fin de l’hiver ?

Qui parmi nous a eu le courage de sortir torse poil en pleine nuit ou en plein vent pour sentir le seigneur Hiver sur sa peau et s’en est servi pour se rappeler qu’il n’était au fond qu’un être vivant parmi une multitude ?

eveil-pleine-conscience-zen

La vie est changement et nous ne changeons rien !

Nous ne changeons rien en profondeur ! Bien sûr le décor, les arguments changent mais le résultat, lui, reste le même. Alors on fait des stages, on écrit des trucs et des machins. Depuis l’invention de l’imprimerie, des millions de livres sur l’épanouissement de soi (mdr), la sagesse, la philosophie et autres bienveillances intellectuelles ont vu le jour.

Bilan des courses annoncé à la radio ce matin : 26 personnes sont aussi riches que les 50% de la population mondiale la plus pauvre !

La faute aux cons de riches ? Ben non, ils font leur taf de « riche », de dominant. La faute des crétins de pauvres ? Pas vraiment non plus, en tant que « pauvres » ils font, eux aussi, leur taf de soumis. Mais alors c’est la faute à qui ?

…Quette, si t’en n’as pas t’en achètes ! Oui je suis resté très gamin, j’aime jouer avec ma stouquette !

La Magie c’est la vie !

Nous voulons des grands changements ! Nous voulons du mélo et du feu d’artifesses ! La petite humanité ne conçoit la vie à titre individuel et collectif uniquement que dans le grandi-loquant ! C’est tout ou rien ! Maintenant ou jamais ! Je veux le bonheur (comme je l’ai défini) ici et maintenant, disaient les socialo des années 70/80.

L’EVEIL c’est justement l’inverse ! L’EVEIL, c’est s’élever au delà de notre petit je(u) émotionnel pour voir la splendeur du quotidien.

S’éveiller à soi-même, comme disent les grands gourous skyppie, c’est simplement voir et ressentir la majesté de ce qu’on ne voit plus à force de l’avoir sous les yeux !

Les attentats, la maladie, les meurtres, accidents et autres brutalités de La Vie nous indignent tellement nous prenons notre vie confortable et sécurisée comme un fait !

L’inverse de l’EVEIL c’est ça : le ronronnement lénifiant de nos certitudes et notre propension dramatique à faire du monde, des animaux, des plantes, de nos conjoints, ami.e.s, parents, ennemis, des faits ! Nous passons notre temps et notre énergie à faire du vivant un fait. Pire que tout, nous nous « factualisons » nous-même ! Quelle misère !

L’EVEIL c’est de Voir avec le coeur, avec nos tripes, avec l’ensemble de nos intelligences que justement, rien n’est acquis ! Rien n’est un fait et surtout pas nous-même !

S’éveiller à notre totalité, sortir de la brume de nos illusions.

A chaque instant, le cycle immuable du YING et du YANG crée et détruit, détruit et crée. Nous, les « zumains » qui ont faim (J’ai peur – Béruriers Noirs), fuyons cet aspect de La Vie, cet aspect de nos vies ! Pourquoi ? La mort est l’ennemi ? La mort est à abattre ?

Prenez le temps de vraiment vous interroger sur ces croyances et dogmes. Prenez le temps de sortir de votre émotionnel conditionné pour ouvrir votre mental à une autre dimension.

Prenez le temps de ne pas répondre tout de suite pour vite enfouir ça dans un placard mental. Prenez conscience de ce qu’implique votre réponse. VOIR tous les ricochet que ça va avoir dans vos vies, dans La Vie !

enfant-merveille-yeux

Et demain matin, tu trouveras, dans tes chaussons

Un monde merveilleux rempli d’incertitudes et de la vraie Magie. Celle qui meurt, qui blesse et qui fait crier, aimer et aussi pleurer ! Parce que c’est ça la VRAIE vie, celle qui fait saigner, qui tue et qui pue ! Cette vie qui semble si dure mais qui engendre l’AMOUR. Un Amour vrai, profond et sincère qui n’a rien à voir avec nos con-sidérations romantiques.

Alors, petit garçon, peut-être qu’en t’éveillant tu ne trouveras pas les cadeaux dont tu avais rêvé mais fais l’effort de ne pas refuser ceux que la Vie t’a donné de bon coeur pour te faire avancer non pas, plus gros, vers un canapé, mais juste vers plus d’Humanité !

Choisir d’être plus que(ue)

Il est temps, et ça commence à faire un moment déjà, de vraiment accepter de nous réveiller ! Pas de révolte, pas de gilet à la couleur et aux idées douteuses. Pas de cris ni de larmes, pour une fois on va éviter de se juger comme des petits enfants qu’on gronderait.

Pour une fois on va se comporter en Ad-Ultes (vers l’ultime) et on va accepter ce bête fait scientifique

Notre mental gère 3.000 infos / seconde

Notre cerveau perçoit 4.000.000.000 d’infos / seconde !!!

Ce que nous nommons réalité, c’est ce que notre mental peut gérer. C’est à dire 0.000075 du Réel !

Où sont vos certitudes ? Où est le vrai et le faux maintenant ? Dans les 0.000075 ou dans votre imaginaire ?

Cet imaginaire que nous monopolisons à l’envie pour nous bloquer nous-même. Ces 4 Milliards d’informations / seconde qui nous servent essentiellement à écraser la Nature, à soumettre les Autres qui ne sont pas nous. Écrabouiller cet Autre à l’intérieur de notre Je(u) d’enfant seul et triste !

Les livres sont écrits, les paroles sont dites, les outils sont là et las ! Faut-il encore que le petit garçon veuille s’en servir au lieu d’aller se coucher dans la lie de son (in-) humanité

Mots clés : OUVERTURE – SIMPLICITE – GRATITUDE

Renaud

Chapitre 2 : Le défi défilé

Tout à fait, Renaud ! Tout à fait ! On passe notre temps à faire des stages, des retraites, des cumbayaaaaas et autres attentats à la conscience pour trouver, sentir la magie ! Et je le confesse, j’ai beau être prof de yoga, j’ai beau avoir fait ces stages, cérémonies cacoa et autres danses de lady gaga, ben à part en effet prendre des shoots de vibrations, émotions et pseudo illuminations, si je m’en tenais qu’à ça… je serais juste addict à mon shoot, comme d’autres… c’est juste la drogue qui change.

Je viens d’aller revoir le défi que je vous avais donné quand la carte de l’éveil était sortie en novembre (punaise déjà). Et je me souviens avoir reçu plein de messages d’insultes amicales car c’est vrai que celui là était quand même coton. Il s’agissait de faire avec plaisir ou de ne pas faire du tout. Je serais curieuse de vos retours sur ce défi (JDCJDR). On va faire plus souple cette semaine, on va suivre l’intention de Renaud : Faire le bilan.

Alors on est où dans notre recherche de grandiose?

Sur quoi ma cuirasse s’accroche encore pour essayer de se gaver de ces bonbons qui éclatent dans la bouche et qui font palpiter nos coeurs ? Que ce soit dans ce que l’on définit de beau ou ce que l’on définit de laid… Car les montagnes russes, on va tous les chercher dans des endroits, des émotions différentes : le full in love ou la colère rugissante par exemple.

Pour commencer ce défi cette semaine, posez vous honnêtement la question : Sur quoi je me suis emballé ces 2 derniers mois ? Qu’est-ce qui a créé des émotions fortes, quelles qu’elles soient ? Et on oublie pas, le but n’est pas de se flageller mais simplement de faire le bilan. Et ensuite, posez vous une autre question : C’est quand la dernière fois que je me suis arrêté pour « ECOUTER » le chant d’un oiseau ? Que je me suis arrêté au milieu d’un vent fracassant pour « ECOUTER » son message ? C’est quand la dernière fois que je me suis simplement arrêté pour SENTIR ce qu’il se passe autour de moi sans chercher d’explication ? Simplement m’arrêter et sentir… pour le plaisir… sans attentes.

Le défi va être simple : à vous de décider de le faire ou pas.

Mettez une alarme sur votre téléphone (l’idéal 3 fois par jour). Et oui, je vous entends déjà râler, mais j’ai pas le temps, c’est compliqué, blablabla… Je le redis, à vous de choisir. En fait, là, simplement, je vous propose d’avoir accès à la magie 3 fois par jour, tout seul comme des grands, sans payer 2000 boules pour un stage… mais c’est vrai, c’est compliqué (ha ha je suis taquine aujourd’hui).

Donc, quand votre alarme sonne, dans l’heure qui suit (vous voyez je reste souple), sortez dehors 5 minutes et arrêtez vous. Voilà, c’est tout! Sortez, respirez, sentez, écoutez… Que vous soyez au milieu d’une grande ville ou dans la nature, la magie est là, tout autour. Parfois ce sont simplement le bruit des pas des gens qui vont créer une musique, un tempo… quelques cui-cui guillerets, un rayon de soleil, une rafale de vent qui vous allège, un nuage qui ressemble au père noël, le rire d’un enfant, et parfois c’est juste un tout, quelque chose circule, on ne saura jamais quoi… mais on s’arrête quelques minutes pour le sentir.

Détail important : NE CHERCHEZ RIEN !

Juste sortez et arrêtez vous. Si c’est compliqué, revenez à votre respiration et laissez faire. Ne cherchez pas à trouver la magie. Là, le défi c’est de la laisser entrer, sans rien faire, laissez les choses venir à vous. Et si ce n’est rien, ben c’est cool aussi ! Ne cherchez pas à valider le fait d’être sorti et de faire le défi, ne cherchez pas un prix à gagner, il n’y en a pas ! Le défi, au final, est surtout le pas que vous faites pour sortir et vous arrêter, l’intention que vous mettez dedans, et si vous cherchez à gagner quelque chose : GAME OVER, essaye encore une fois ! Vous comprenez l’idée ? Sortez, arrêtez vous, et laissez faire… Ca c’est du défi !

Je vous souhaite que ces quelques minutes d’arrêts journaliers vous fassent sentir un peu plus la magie, et qu’à force de le faire, vous laisserez cette magie discrète (et pourtant infinie) faire écho à celle qui est à l’intérieur de vous.

Tout ce que l’on sent autour de nous, lorsqu’on est ému face à un coucher de soleil par exemple, on ne peut le ressentir que parce que cela fait écho à la même chose qui est à l’intérieur de nous et ce, depuis toujours.

La magie est partout en nous !

Donc, pour reprendre les mots clés de Renaud, Ralentissez, arrêtez vous pour avoir la chance d’ouvrir grand vos bras à toute cette magie autour de vous, c’est simple, il n’y a que ça à faire !

N’oubliez pas de dire MERCI

Merci à cette infinie magie partout, dehors, dedans, osez exprimer votre gratitude, la magie réside là aussi.

Un film qui explore encore un autre volet de cette magie et que j’ai revu hier sur les conseils de Dame Sido : Beauté cachée, avec Will Smith. Je vous conseille de le regarder cette semaine… il en dit long sur la magie du tout et du rien, sur l’amour, le temps et la mort. Un très beau film (préparez les mouchoirs).

Une belle semaine à vous!

Laurence

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier

Panier