En tant que “visiteur” vous ne pouvez pas interagir sur le . Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

Nos forums sont tous modérés c’est donc normal que vos publications n’apparaissent pas instantanément.

Le jugement de valeur est plus que mal venu sur notre site et nos forums. D’ailleurs toute position morale sera châtié avec la plus grande fermeté. On peut donner son avis sans pour autant juger…

Lachez vous ! Vous utilisez un pseudo !

Soyez fou : exprimez vous !

Posez vos questions, exposez vos points de vues.

Notifications
Clear all

J'ai demandé à la LUNE, arcane 18 - Tarot & méditation  


Laurent
Posts: 7
Admin
(@laurent)
Jeune padawan
Inscription: Il y a 2 ans

Cette semaine nous allons méditer en musique autour de l’arcane 18 du tarot de Marseille, LA LUNE. Autant vous dire que j’ai eu du mal à construire cette étude méditative et musicale du tarot (1) car, comment vous dire, whaou ! La LUNE inspire les humains et c’est un doux euphémisme ! Je me suis retrouvé face à un océan d’infos, de symboles autour de « l’astre » de la nuit. Depuis les sagesses Bouddhiques, Hindouistes, et Chrétiennes jusqu’au considération et pratique relevant de l’Hermétique, l’alchimie, la philosophie, la psychanalyse et bien d’autres. Mais au final c’est parfois plus facile de se cacher en donnant trop d’infos que d’essayer de ne pas être vu alors qu’on brille seule et énorme en plein milieu du ciel.

Connaissons nous vraiment LA LUNE ? Et surtout qu’évoque-t-elle pour nous, pour notre je, notre soi ? Car dans l’étude du tarot que nous pratiquons c’est cet aspect qui est le plus important.

La lune et ses différentes relations dans le tarot.

Pour continuer l'article et le podcast et si nous parlions un peu de cet aspect

l’arcane 18, LA LUNE, solutionne par son reflet la problématique si douloureuse de l’HERMITE dont elle est le double (9 + 9).

  • Vous en pensez quoi ?
  • Quel développement donner ?
  • Comment, vous, le vivez vous dans votre vie "ordinaire" loin des livres ?
Répondre
3 Replies
Avatar
Posts: 1
Customer
(@laura-autran69)
Membre fantôme
Inscription: Il y a 3 mois

Bonjour,

Tout d'abord, je voulais vous remercier pour vos articles sur le tarot. Vous amenez un éclairage et une vision qui m'inspire et ca change des traditionnels interprétations.

J'ai adoré la vision de la Lune que vous donné. Je n'avais jamais vu tout ce côté mental, qu'on peut transformer. Car réfléchir, ce n'est pas forcément mental, et sacré défi que de réunir la réflexion et l'émotion. Mais l'un et l'autre peuvent se nourrir et s'équilibrer. Et cette stabilité changeante, c'est pareil. Unir ce qui semble contraire, la structure et la créativité, l'immobilisme et le mouvement

Par contre, je ne comprends pas pourquoi vous dites que la Lune solutionne la problématique douloureuse de l'Hermite ?

Je comprends bien le fait que 18, c'est deux fois neuf.

Est-ce que si on le ramène à cete idée de réunir ce qui semble opposé, dans la Lune, on comprend que la solitude nous permet de ne jamais être seul ? Car on est avec soi, quoi qu'il arrive, et on n'a pas besoin de chercher la compagnie de quelqu'un ? Auquel cas, la quepte de l'autre est vaine ? Car c'est seulement nous même que nous cherchons, et quand l'hermite s'engage sur le chemin, il s'engage sur le chemin qui le ramène à lui ?

Voilà en tout cas ce que je dirais.

 

Répondre
Laurent
Posts: 7
Admin
(@laurent)
Jeune padawan
Inscription: Il y a 2 ans

J'aime bien l'idée que l'hermite mène à soi même. C'est au fond le but de chaque lame du tarot. Au final c'est pour faire la paix avec soi. La lanterne de l'hermite c'est un peu l'astre qui éclaire la nuit que notre ego, mental, cuirasse, font naître dans notre existence. Il préfigure l'astre lunaire de l'arcane 18. Je ne crois pas que la quête de l'autre soi vaine. Mais qu'est ce qu'on entend par cette phrase ? Si on zappe les étapes de la construction qui nous permettent de nous réaliser dans l'existence matérielle et concrète ( dans le tonal ) que représentent les cartes de 1 à 9, on est dans l'impasse. Du coup, incomplet, je vais chercher ce qui doit me compléter à l'extérieur ou par le biais d'un autre individu. Et je vais rencontrer l'insatisfaction chronique. L'hermite fait la lumière sur nos manques et nos besoins. On peut rester coincé par l'intellect. La lune apporte la créativité et le sentiment que l'hermite appelle de tout son être. C'est en ce sens que je pense que l'arcane 18 est une porte, un prolongement pour le 9.

Vous ne pensez pas ? 

 

Répondre
Renaud
Posts: 56
Admin
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 2 ans

@laurent
"Si on zappe les étapes de la construction qui nous permettent de nous réaliser dans l'existence matérielle et concrète ( dans le tonal ) que représentent les cartes de 1 à 9, on est dans l'impasse."
ET INVERSEMENT ! Se limiter aux 9 marches ne laisse que vide, souffrance, regret et amertume même si l'Hermite porte en lui sa guérison elle ne se matérialisera qu'après lui. Bien des spiritualistes s'ils travaillent du chapeau dans les maisons 10 à 21 restent pourtant totalement bloqués en 9 à la recherche d'un "pouvoir" abstrait sur la matière. Signe que les pas 10 / 11 / 12 et suivantes ne sont pas intégrés
les deux séries de 9+1 lames se superposent
la synthèse / pont entre les deux séries de 9 est je crois permanente (via le Mat ?)
de ce mouvement sur la passerelle (22) entre invisible (11 à 20) et visible (1 à 10) émerge le 21 la totalité - la troisième Voie ?
@laura-autran69
"Est-ce que si on le ramène à cette idée de réunir ce qui semble opposé, dans la Lune, on comprend que la solitude nous permet de ne jamais être seul ? Car on est avec soi, quoi qu'il arrive, et on n'a pas besoin de chercher la compagnie de quelqu'un ? Auquel cas, la quête de l'autre est vaine ? Car c'est seulement nous même que nous cherchons, et quand l'hermite s'engage sur le chemin, il s'engage sur le chemin qui le ramène à lui ?"
@laurent
"Je ne crois pas que la quête de l'autre soi vaine. Mais qu'est ce qu'on entend par cette phrase ?"
Qui est l'autre ? C'est ce qu'essaye de voir l'Hermite avec sa torche peut-être ? Cet autre à l'extérieur n'est finalement toujours que notre propre reflet. Nous le voyons, comprenons, percevons qu'à travers nos sens et les limites que nous avons appris à leur imposer via conditionnement et peurs apprises.
Le 9 arrive sur une fin, comme le dit Laurent, la fin du et du Tonal, il éclaire les 9 marches suivantes, qui commence par une grande bascule. De 1 à 9 le pèlerin explore le monde des (ux) individuel
de 9 à 14 il découvre le NOUS, le collectif et prend conscience que exister = changer
les marches 15/16 le mettent face à ses plus profondes croyances et structure pour enfin s'ouvrir avec "les (E)TOILES"
18 et 19 sont pour moi indissociable et intervertissable, un peu comme les signes du et du Lion qui sont l'un et l'autre de chaque coté d'une porte (porte entre le Tonal et le Nagual ?)
Le pèlerin Hermite devient en 18 (1+8=9) un passeur, un lien entre ici et Ici, entre l'extérieur interne et l'interne extérieur. Dans la tradition Bouddhiste c'est joliment représenté par Tara la Verte qui en refusant de finir le chemin pour tenir le seuil ouvert aux autres finit, par le fait, ce chemin.

Répondre

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

×

Panier